Novembre 2011

Renseignements sur le diabète: La rétinopathie diabétique et les coûts connexes

Le diabète touche les vaisseaux sanguins du corps, y compris ceux des yeux. La rétinopathie diabétique se définit comme l’endommagement des vaisseaux sanguins oculaires causé par l’hyperglycémie. Ce dommage peut causer deux problèmes menant à la perte de la vision : le gonflement de la rétine (l’oedème maculaire) et la croissance de nouveaux vaisseaux sanguins. Lire la suite...

Retour en haut de page


Septembre 2011

Bulletin: Soins de santé oculaire — Collaborer pour éliminer la cécité chez les personnes atteintes de diabète

La rétinopathie diabétique (RD) constitue la principale cause de cécité légale et fonctionnelle dans la population active (âgée de 25 à 75 ans) dans le monde entier. Au Canada, on s’attend que toutes les personnes atteintes de diabète de type 1 et plus de 60 % de celles affectées par le diabète de type 2 souffriront d’une forme de RD dans les deux premières décennies suivant le diagnostic de la maladie. Lire la suite...

Retour en haut de page


Juin 2011

Renseignements sur le diabète: Un milieu obésogène? Influences individuelles et du milieu sur la santé, les comportements sanitaires et l’obésité

Les taux d’obésité augmentent depuis bien des années. De nombreuses personnes modifient-elles individuellement leur comportement ou les changements subis par nos milieux ont-ils une incidence sur notre conduite? Les milieux obésogènes possèdent des caractéristiques qui favorisent et/ou soutiennent des comportements susceptibles de mener à l’obésité, comme une diminution de l’activité physique et une sédentarité accrue, une consommation réduite de fruits et de légumes et une hausse de celle de repas rapides ou d’aliments transformés. Lire la suite...

Retour en haut de page


Mai 2011

Bulletin: Plus que de la musculation : avantages potentiels des poids et haltères pour les personnes actives atteintes de diabète de type 1

Chez les personnes atteintes de diabète de type 1, l’activité physique est associée à une diminution du fardeau des complications liées à leur maladie et à une amélioration de la longévité. On ne sait pas encore si les interventions en matière d’exercices, prescrites ou non, sont bénéfiques pour le contrôle glycémique chez les personnes atteintes de diabète de type 1 (tel qu’il est reflété par le taux d’hémoglobine A1C. Lire la suite...

Retour en haut de page


Avril 2011

Renseignements sur le diabète: Soins du pied chez les personnes qui vivent avec le diabète.

Toutes les personnes qui vivent avec le diabète, même celles avec des pieds en santé, doivent périodiquement faire appel à des services de soins pour les pieds afin d’éviter des complications ou pour gérer des complications lorsqu’elles se produisent. Le sondage au sujet des services disponibles pour le soin des pieds a été effectué pour créer un inventaire compréhensif des lieux où des soins sont offerts et où les personnes vivant avec le diabète peuvent avoir accès à des soins pour les pieds. De plus, le sondage tente de fournir une meilleure idée des soins offerts dans la région de Champlain aux personnes atteintes du diabète. Lire la suite...

Retour en haut de page


Mars 2011

Bulletin: Amélioration des soins postpartum des femmes atteintes de diabète gestationnel

Le diabète sucré gestationnel (DSG), intolérance aux glucides qui apparaît ou qu’on remarque pour la première fois durant la grossesse, affecte de 4 à 8 % environ de la population canadienne, selon le groupe ethnique et les taux d’obésité. Les Lignes directrices de pratique clinique 2008 de l’Association canadienne du diabète (ACD) recommandent que toutes les femmes subissent un test de dépistage par la mesure de la glycémie une heure après l’ingestion d’une charge en glucose de 50 g entre les 24e et 28e semaines de la gestation. Lire la suite...

Retour en haut de page


Février 2011

Renseignements sur le diabète: Coûts excédentaires du diabète et de ses complications

Le coût total moyen des soins de santé pour les personnes atteintes de diabète est de 5 104 $ dans l’année suivant le diagnostic, alors qu’on estime à 2 174 $ par patient par année le même coût pour les adultes sans diabète. Le coût excédentaire moyen des soins de santé pour les personnes qui vivent avec le diabète est de 2 930 $ dans la première année du diagnostic. Il diminue au fil des ans après la première année du diagnostic (l’excédent est d’environ 1 240 $ par rapport à la population non atteinte de diabète). Lire la suite...

Retour en haut de page


Janvier 2011

Bulletin: Une surveillance qui a du sens? Fréquence de l’autosurveillance glycémique par les patients atteints du diabète de type 2 non insulinodépendants.

Le 30 novembre 2010, lors du Café scientifique organisé par l ’Agence canadienne des médicaments et des technologies de la santé (ACMTS), une discussion entre experts ouverte au public et aux professionnels de la santé a eu lieu sur le sujet de l’autosurveillance glycémique. Intitulée « Trop c’est trop? », elle visait à aborder certaines activités de recherche récentes dans ce domain. Lire la suite...

Retour en haut de page


REMARQUE: Chaque édition a été formatée dans le format PDF et nécessite Adobe Acrobat Reader pour visualiser le contenu. Il s'agit d'un programme gratuit disponible en téléchargement ici.